Dédié aux artistes et designers internationaux, BALLOON LAB est un espace de création conçu par le BALLOON MUSEUM. Véritable catalyseur, il développe des œuvres pluridisciplinaires et inédites offrant aux artistes invités espaces et nouveaux moyens de création. À l’occasion de l’exposition POP AIR à La Villette, BALLOON LAB présente l’artiste italien Mimmo Rubino dit Rub Kandy à réaliser une installation originale composée de personnages gonflables: les GINJOS, tribu loufoque aux formes et couleurs multiples et à l’apparence rebondie. Rub Kandy d’ordinaire habitué aux œuvres extérieures, s’amuse ici à animer son travail. Pour Pop Air, il prête à ses créations des voix, des yeux et même le mouvement ! L’artiste nous raconte sa première rencontre avec eux :

“Un jour, en te réveillant, tu découvres un GINJO dans ta maison !
Ok, ok tu ne sais pas que cela s’appelle un GINJO mais très vite tu le découvres et tu découvres également que GINJO s’écrit uniquement en MAJUSCULE.
On ne sait pas d’où ils viennent, ni depuis combien de temps ils se trouvent ici.
Je crois qu’ils sont portugais, non, peut-être latino-américains ? Peut-être orientaux ?
Je ne sais pas. Le premier GINJO, je l’ai découvert à Lisbonne au Portugal, mais peut-être se trouvait-il là-bas par hasard ?
À première vue, ils n’ont pas de bouche ou peut-être qu’ils la gardent juste fermée ? Je crois d’ailleurs savoir pourquoi. J’ai comme l’impression qu’ils souhaitent rester discrets. Ils ne souhaitent pas dévoiler leurs sentiments.
Ou peut-être simplement qu’ils m’ignorent ?
Ils sont réservés et silencieux, ou peut-être que je ne les entends pas ?
Immédiatement, les GINJOS m’ont fascinés. J’ai ainsi tenté d’en apprendre le plus possible sur eux.
Certains sont rouge, violet, rose magenta, bleu, noir.
Je crois qu’ils détestent le jaune.
Ils sont de plusieurs dimensions, j’en ai identifié plus ou moins quatre.
Moi, je les appelle les Baby, les Débutants, les Big et les Superbig.
Je ne suis pas certain que les tailles correspondent à leurs âges.
Je ne crois pas qu’il y ait des mâles ou des femelles.
Ils aiment faire la fête.
Parfois ils sont en groupe et parfois non.
Ils ont des sentiments.
C’est difficile à dire mais je suis sûr qu’ils en ont.
Je jure d’en avoir vu plusieurs rougir.
Je n’ai rien trouvé sur internet à ce propos.
Je ne sais pas s’ils sont bons ou mauvais.
Peut-être que certains sont bons et d’autres sont mauvais?
Je me demande combien ils sont ?
Impossible de les compter, cela change tout le temps.
Je ne sais pas comment c’est possible.
Ils sont peut-être le fruit de mon imagination ?
Je pensais être le seul à les voir.
Et pourtant d’autres les ont vus.
Tu les vois toi?
Je jure de les avoir vu ! ”
Sound courtesy of Garage Gang, Amanda Lean, Not For Climbing

BIOGRAPHIE

Mimmo Rubino dit Rub Kandy est un artiste italien né en 1979 à Rome et diplômé en histoire de l’art contemporain à l’université de Sapienza. Issu de la culture street art, il commence sa pratique par le graffiti puis se dirige peu à peu vers l’installation, la photo, la vidéo et la peinture. Habitué des grands écarts artistiques, il est touche à tout et s’implique et se passionne pour de nombreux projets. Habitué des espaces publics, il a notamment été invité à réaliser un projet dans le métro de Rome. Aujourd’hui il vit et travaille en Italie où il enseigne le design.

Dedicated to international artists and designers, BALLOON LAB is a creative space designed by the BALLOON MUSEUM. A true catalyst, it develops multidisciplinary and original works offering the invited artists spaces and new means of creation. For the POP AIR exhibition at La Villette, BALLOON LAB presents the Italian artist Mimmo Rubino, also known as Rub Kandy, to create an original installation composed of inflatable characters: the GINJOS, a zany tribe with multiple shapes and colors and a bouncy appearance. Rub Kandy, usually used to outdoor works, has fun here animating his work. For Pop Air, he lends his creations voices, eyes and even movement! The artist tells us about his first encounter with them:

“One day, you wake up and discover a GINJO in your house!
Okay, okay you don’t know it’s called a GINJO but soon you find out and you also find out that GINJO is only written in CAPITAL letters.
You don’t know where they are from or how long they have been here.
I think they are Portuguese, no, maybe Latin American? Maybe Oriental?
I don’t know. I don’t know. The first GINJO I discovered was in Lisbon, Portugal, but maybe it was there by chance?
At first glance, they don’t have a mouth, or maybe they just keep it closed? I think I know why. I have the impression that they want to remain discreet. They don’t want to reveal their feelings.
Or maybe they just ignore me?
They are reserved and silent, or maybe I don’t hear them?
Immediately, the GINJOS fascinated me. So I tried to learn as much as I could about them.
Some are red, purple, magenta pink, blue, black.
I think they hate yellow.
They are of several dimensions, I have identified more or less four.
I call them the Baby, the Beginners, the Big and the Superbig.
I’m not sure if the sizes correspond to their ages.
I don’t think there are males or females.
They like to party.
Sometimes they are in groups and sometimes they are not.
They have feelings.
It’s hard to say, but I’m sure they do.
I swear I have seen several of them blushing.
I couldn’t find anything on the internet about it.
I don’t know if they are good or bad.
Maybe some are good and some are bad?
I wonder how many there are?
Impossible to count them, it changes all the time.
I don’t know how this is possible.
Maybe they are a figment of my imagination?
I thought I was the only one to see them.
And yet others have seen them.
Do you see them?
I swear I saw them! ”

Sound courtesy of Garage Gang, Amanda Lean, Not For Climbing

BIOGRAPHY

Mimmo Rubino, also known as Rub Kandy, is an Italian artist born in 1979 in Rome and graduated in history of contemporary art at the University of La Sapienza. Coming from the street art culture, he starts his practice with graffiti and then gradually moves towards installation, photography, video and painting. Familiar with the great artistic differences, he is involved and passionate about many projects. Accustomed to public spaces, he was notably invited to carry out a project in the metro of Rome. Today he lives and works in Italy where he teaches design.

The Ginjos